Devrions-nous définir le télétravail comme une pratique commune pour le futur?

Tout d’abord improvisé dans l’urgence à cause de la pandémie, le télétravail est devenu une pratique commune au fil des derniers mois. Mais qu’en est-il plus d’un an plus tard? Quels sont les avantages et les inconvénients du télétravail que ce soit pour les employés et les employeurs?

Plusieurs recherches ont démontré qu’il y a plusieurs bénéfices au télétravail. En effet, alors qu’on aurait pu penser tout le contraire, on observe une hausse de productivité. Perçu par les employés comme un privilège, ces derniers redoublent d’efforts pour bénéficier de cet avantage autant que possible. Il s’agit aussi d’une source de motivation et de satisfaction, car les travailleurs voient leur qualité de vie augmenter. De plus, grâce à cette pratique, ils évitent les déplacements et sauvent ainsi énormément de temps en plus de pouvoir passer plus de temps avec leur famille.

En revanche, le télétravail contribue soit à l’isolement, soit à la solitude. Les équipes de travail se voient alors segmentées et les interactions entre collègues en prennent un coup. Notamment pour des nouvelles recrues qui n’ont jamais eu la chance de rencontrer leurs collègues en présence, si elles ont été embauchées durant la pandémie. L’intégration et le sentiment d’appartenance sont donc beaucoup plus difficiles avec le télétravail. De plus, on peut également penser que cette pratique met un frein à l’évolution de la carrière du salarié, car les chances d’être promu et d’obtenir une promotion sont plus faibles.

En ce qui concerne les employeurs, ceux-ci font de belles économies grâce à cette toute nouvelle pratique, que ce soit sur les coûts de locations de bureaux et d’autres frais fixes. De plus, on constate une baisse du taux d’absentéisme, de retards et de roulement des employés. En effet, lorsque l’employeur offre cette option lors du recrutement, il s’agit là d’un atout. Ainsi, plus de candidatures sont reçues et on observe aussi moins de démissions. L’employé étant conscient de cet avantage. L’entreprise fidélise donc ses salariés.Pour répondre à la question, nous pensons que le télétravail devrait devenir une pratique commune pour le futur, mais pas à 100%. Un équilibre entre le travail traditionnel et le télétravail serait en fait l’idéal. Cela limiterait les effets négatifs du télétravail tout en permettant aux employés de diminuer le lot de stress qui vient avec les déplacements jusqu’au travail et d’avoir également plus de temps en famille. En bref, il y a ainsi une meilleure conciliation entre la vie professionnelle et personnelle grâce au télétravail. C’est donc une pratique à envisager à temps partiel, et ce, même lorsque la COVID-19 ne sera plus d’actualité.

Découvrez le billet de blogue précédent: Qu’est-ce qu’un événement créé par More Événements ?

fr_CAFrench